Moirans en Montagne

Moirans en Montagne :

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Hôtel de Ville

Moirans en Montagne est une commune située dans le département du Jura et de la région Franche Comté.

Moirans en Montagne est situé à quelques kilomètres du lac d’Antre, au cœur du parc naturel du Haut Jura.

Moirans en Montagne est une cité essentiellement connue pour être la capitale du jouet en bois.

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Musée du Jouet

Le musée du jouet a ouvert ses portes à Moirans en Montagne en juin 1989. L’architecture moderne aux couleurs vives fait penser à un gros légo égaré sur une prairie du Haut Jura et renvoie à l’univers du jouet et de l’enfance. Ce musée possède l’une des plus belles collections françaises et européennes.

Moirans en Montagne a également un Lycée professionnel dans le domaine du bois.

Moirans en Montagne est une petite ville d’environ 2300 habitants, réputée sous l’appellation «cité du jouet, pays de l’enfant »

Notre cité est très connue des festivaliers pour son célèbre Festival Idéklic annuel où de nombreux bénévoles s’affairent à divers ateliers manuels réservés exclusivement aux enfants, avec des animations de rue dont les prestations sont exécutées par la compagnie locale «La vache qui rue».

Moirans en Montagne se situe à 20 km de Saint Claude, capitale de la pipe et du diamant, 20 km d’Oyonnax (Ain) vallée de la plasturgie, 35 km de Lons le Saunier (préfecture) ville thermale, célèbre par le nom du compositeur de notre hymne national Rouget De Lisle dont il est natif.

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Tournerie

Moirans en Montagne est avant tout la capitale française du jouet. De nombreuses tourneries lui ont donné sa renommée grâce à la fabrication des jouets bois, spécialité du Jura, peu à peu remplacée par la plasturgie….

Malgré les délocalisations de cette économie vers les pays à bas salaire comme la Chine ou les pays de l’Est, la ville reste axée sur la fabrication des jouets et articles en bois dont les maîtres artisans se nomment tourneurs, tabletiers, layetiers…..

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Lac de Vouglans

Moirans en Montagne est un fief touristique,  proche du Pont de la Pyle avec son grand lac artificiel «Le Vouglans», où glisse un bateau croisière sur une retenue de 35 km.

Le lac est apprécié des pêcheurs, des sportifs nautiques, où l’on peut s’exercer ou exceller dans la pratique de la voile, de la natation avec la base de Bellecin et son école…. et depuis peu en escalade avec une nouveauté : la via ferata dont une passerelle surplombe le lac en dessous du restaurant panoramique Le Regardoir…

Les amateurs d’histoire enrichissent leurs connaissances en découvrant le site archéologique gallo romain de Villards d’Héria à quelques kms… ou l »église en bois de Lavancia Epercy unique en France à 10 km seulement…..

De belles randonnées pédestres et équestres permettent aux touristes de découvrir notre beau Jura, de déguster notre célèbre vin jaune ou mac vin sans oublier quelques bons restaurants : Le Mauriana à Moirans en Montagne, l’Auberge Jurassienne à Charchilla à quelques kilomètres…. etc

Historique de Moirans en Montagne:

On situe la fondation de Moirans en Montagne vers le XII ème siècle. L’abbé de St Claude fait construire un château sur la commune comme lieu de résidence des abbés. C’est au pied de ce château que l’on construit l’église de St Nicolas au XV ème siècle .

Ce château sera détruit par l’armée française en 1637. Les abbés de Saint-Claude étaient les puissants seigneurs de la région, dite « terre de Saint-Claude », qui englobait à l’époque tout le territoire compris entre la Chartreuse de Vaucluse (désormais engloutie dans les profondeurs du lac) et la frontière suisse. L’abbé percevait les impôts (taxes sur le sel, les dîmes…). Ce système féodal disparaît avec la révolution de 1789.

Les armoiries de Moirans en Montagne se blasonnent d’or à la tête de Maure accompagnée d’une étoile.

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Blason

Chartreuse de Vaucluse : Jura

Chartreuse de Vaucluse : Jura.

Chartreuse de Vaucluse

Chartreuse de Vaucluse

La Chartreuse de Vaucluse ( du nom de la forêt qui la domine) est une abbaye du XIIe siècle construite par des moines chartreux de l’ordre de St Bruno désireux de trouver le calme et la sérénité en ces lieux. Le site de Vaucluse signifiait vallée close.

Encaissée et bordée de forêts épaisses, c’est là que sera fondée en 1139, la Chartreuse de Vaucluse. Elle est l’une des plus anciennes de l’ordre. Elle abritait une douzaine de prêtres répartis autour du grand cloître dans des cellules individuelles.

Car le silence et l’isolement étaient nécessaires à la prière.

Chartreuse de Vaucluse

Chartreuse de Vaucluse

De la Chartreuse de Vaucluse, il ne reste que la porte et les pavillons d’entrée du monument qui ont soigneusement été démontés puis remontés au-dessus du niveau des eaux du lac et sont ainsi accessibles aux promeneurs.

Le site immergé de la Chartreuse de Vaucluse est situé à une profondeur comprise entre 45 et 70 mètres correspondant à l’ancien lit de l’Ain. Il n’est accessible qu’à des plongeurs expérimentés en raison de l’obscurité totale des lieux et d’une température de l’eau variant entre 2 degrés en hiver et 8 degrés en été.

Une pression supérieure à 6 bars, une eau froide et obscure ainsi qu’une teneur en oxygène inférieure à 8 mg/litre ont conduit une société vigneronne, en mai 2008, à immerger volontairement dans les ruines de la Chartreuse de Vaucluse 276 bouteilles de vin d’Arbois dans le but de tester l’évolution de leur contenu.

Tous les 20 ans, une caisse de 24 bouteilles est remontée à la surface en vue d’observer la vinification à une telle profondeur, en parallèle avec les bouteilles naturellement conservées en cave.

Chartreuse de Vaucluse

Chartreuse de Vaucluse