Jura : Le pays des lacs.

Jura : Le pays des lacs.

Jura, pays des lacs… Paisibles et scintillants les lacs du Jura offrent aux randonneurs le plaisir de balades poétiques le long de leurs rives peuplées d’une grande variété d’oiseaux.

Le spectacle devient féerique lorsque la forêt flamboyante incendie de ses reflets les eaux tranquilles des lacs d’Ilay, de Chalain, de Chambly, de Narlay à la saison d’automne.

Jura  Le pays des Lacs

Jura Le pays des Lacs: Vouglans

Le  plus grand  lac du Jura :  Vouglans : Avec ses 1 600 ha, c’est le 3ème lac artificiel de France. Des belvédères permettent de profiter de ce site assez exceptionnel, aux faux airs de fjord avec ses rives pentues et boisées qui plongent dans une eau turquoise. Et de méditer sur le village et la vieille chartreuse qui dorment sous les flots… Et pour les sportifs, les amateurs de baignade, les berges offrent tout ce qu’il faut pour passer de bonnes vacances.

Jura  Le pays des Lacs

Jura Le pays des Lacs: Clairvaux

Clairvaux et ses deux lacs : Le plus grand lac attire de nombreux touristes. Il est relié à un lac plus petit par un canal, ces 2 lacs n’en forment plus qu’un quand les eaux sont hautes. C’est un lieu de villégiature réputé, destiné à la baignade, planche à voile, canoés, pédalos, barques et pêche. Sur ses rives, bordées au nord par la petite ville de Clairvaux, on retrouve des témoignages de cités lacustres datant de la préhistoire.

Jura  Le pays des Lacs

Jura Le pays des Lacs: Chalain

Chalain : Lac long de 2,9 km et large de 1 km, c’est le plus grand lac naturel du département. Les vestiges d’un village lacustre y ont été retrouvés au début du XXe siècle datant du néolithique. Ils sont visibles au musée d’archéologie de Lons le Saunier. Aujourd’hui c’est l’un des sites les plus prisés en été avec ses eaux turquoises, ses rives boisées, ses plages de sable, ses campings, ses activités nautiques et son parc aquatique.

Jura le pays des lacs

Jura le pays des lacs: Bonlieu

Le lac de Bonlieu : Petit lac glaciaire au milieu d’un cirque recouvert par la forêt, est l’un des plus pittoresques du Jura. Ce plan d’eau d’environ 700 m de long pour 300 m de large, offre des eaux très poissonneuses. Le village de Bonlieu est le point de départ pour découvrir les cascades du Hérisson.

Le lac d’Antre : Situé au-dessus du village de Villards-d’Héria ( village où se trouve un site archéologique gallo romain avec visite guidée en saison estivale ) et entouré de forêts, le lac est blotti au pied de la Roche d’Antre. Du sommet, le point de vue s’étend sur le lac et les monts du Jura. Les eaux de ce lac mettent 12 heures avant de jaillir sur le site gallo-romain, empruntant un chemin encore méconnu.

Le lac des Rousses : Le lac des Rousses est implanté dans le fond du Val de l’Orbe. Ce vallon prend naissance au niveau des Rousses à une  altitude de 1 059 m et d’une longueur de 2000 m et large de 400 m. Ce lac est le plus élevé du Jura français.

Jura le pays des lacs

Jura le pays des lacs: Lac des Rousses

 

 

 

 

 

 

 

Jura : Sa gastronomie

Jura : Sa gastronomie.

Meule Comté

Meule Comté

Le Jura est renommé surtout  pour son artisanat mais aussi pour sa gastronomie fromagère, vinicole, laitière etc…

Sur la route du comté est regroupée l’ensemble des activités de la gastronomie liées à la production laitière et fromagère. La route de la gastronomie fromagère regroupe largement une vingtaine de lieux de visite.

Le fromager de certaine fruitière explique au public en s’affairant à ses chaudrons la fabrication des ses fromages dont il a la spécificité : Exemple La Fruitière 1900 à Thoiria pour la fabrication du Comté. Chaque fromager a sa spécialité aussi diverse qu’un bleu de Gex ou qu’un Comté.

Montbéliarde Laitières à Comté

Montbéliarde Laitières à Comté

Les fromages du Haut Jura sont fabriqués à partir de lait cru des vaches laitières rigoureusement sélectionnées, au pédigrée stricte avec de nombreux contrôles. C’est sûrement pour cette raison que la gastronomie des fromages jurassiens remporte régulièrement des médailles aux divers concours agricoles.

La tradition et la préservation d’un savoir faire ancestral ainsi que l’exigence grandissante de la qualité sont les principaux caractères de la production fromagère du Haut Jura.Le Comté, le Bleu de Gex ou du Haut-Jura, le Morbier ainsi que le chevret sont des productions du territoire mais certaines fromageries fabriquent également de la Raclette, du Vacherin, de la Tomme du Jura ou du Mousseron.

Marque comté

Label comté

Le Comté:  Tradition millénaire est une pâte pressée cuite fabriqué dans le Haut Jura. Premier fromage A O C, il est élaboré de façon entièrement naturelle à partir de lait cru sans autre additif que le sel indispensable à l’affinage.

Bleu de Gex:  A O C, Fromage du Haut Jura ou de Septmoncel remonte d’une tradition du 14è siècle. Il est issu des plus hauts pâturages du massif. Il se présente en meule de 7 à 8 kilos. Il est affiné en cave fraîche pendant 3 semaines.

Morbier: Le fromage Morbier porte le nom d’un village jurassien. C’est un fromage de 5 à 6 kilos. L’originalité de ce fromage est la présence d’une couche horizontale bleutée-noire située au milieu, composée de poudre de charbon de bois. Sa pâte est onctueuse, d’une odeur et saveur franches.

Chevret: C’est sans doute la production fromagère la plus ancienne du Haut Jura. Il est fabriqué à partir du lait de chèvre à l’époque du défrichement. Ce petit fromage de 150 grammes est actuellement fabriqué avec du lait de vache. Le lait cru auquel on ajoute de la présure après la traite sitôt caillé, égoutté, est mis dans des caissettes carrées en épicéa. Après 2 semaines d’affinage, ce fromage peut être emballé et commercialisé.

La Route du Comté permet d’aller à la rencontre de ces personnes du terroir, de découvrir la passion qu’ils ont pour leur métier, de déguster les produits qu’ils proposent et de découvrir les paysages et leur divers reliefs selon le site visité. Pour la découverte de ces diverses contrées, le Parc Régional du Jura a édité plusieurs brochures que les syndicats d’initiative touristiques mettent gracieusement à disposition des touristes.

Jura Gastronomie

Jura Gastronomie

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne :

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Hôtel de Ville

Moirans en Montagne est une commune située dans le département du Jura et de la région Franche Comté.

Moirans en Montagne est situé à quelques kilomètres du lac d’Antre, au cœur du parc naturel du Haut Jura.

Moirans en Montagne est une cité essentiellement connue pour être la capitale du jouet en bois.

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Musée du Jouet

Le musée du jouet a ouvert ses portes à Moirans en Montagne en juin 1989. L’architecture moderne aux couleurs vives fait penser à un gros légo égaré sur une prairie du Haut Jura et renvoie à l’univers du jouet et de l’enfance. Ce musée possède l’une des plus belles collections françaises et européennes.

Moirans en Montagne a également un Lycée professionnel dans le domaine du bois.

Moirans en Montagne est une petite ville d’environ 2300 habitants, réputée sous l’appellation «cité du jouet, pays de l’enfant »

Notre cité est très connue des festivaliers pour son célèbre Festival Idéklic annuel où de nombreux bénévoles s’affairent à divers ateliers manuels réservés exclusivement aux enfants, avec des animations de rue dont les prestations sont exécutées par la compagnie locale «La vache qui rue».

Moirans en Montagne se situe à 20 km de Saint Claude, capitale de la pipe et du diamant, 20 km d’Oyonnax (Ain) vallée de la plasturgie, 35 km de Lons le Saunier (préfecture) ville thermale, célèbre par le nom du compositeur de notre hymne national Rouget De Lisle dont il est natif.

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Tournerie

Moirans en Montagne est avant tout la capitale française du jouet. De nombreuses tourneries lui ont donné sa renommée grâce à la fabrication des jouets bois, spécialité du Jura, peu à peu remplacée par la plasturgie….

Malgré les délocalisations de cette économie vers les pays à bas salaire comme la Chine ou les pays de l’Est, la ville reste axée sur la fabrication des jouets et articles en bois dont les maîtres artisans se nomment tourneurs, tabletiers, layetiers…..

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Lac de Vouglans

Moirans en Montagne est un fief touristique,  proche du Pont de la Pyle avec son grand lac artificiel «Le Vouglans», où glisse un bateau croisière sur une retenue de 35 km.

Le lac est apprécié des pêcheurs, des sportifs nautiques, où l’on peut s’exercer ou exceller dans la pratique de la voile, de la natation avec la base de Bellecin et son école…. et depuis peu en escalade avec une nouveauté : la via ferata dont une passerelle surplombe le lac en dessous du restaurant panoramique Le Regardoir…

Les amateurs d’histoire enrichissent leurs connaissances en découvrant le site archéologique gallo romain de Villards d’Héria à quelques kms… ou l »église en bois de Lavancia Epercy unique en France à 10 km seulement…..

De belles randonnées pédestres et équestres permettent aux touristes de découvrir notre beau Jura, de déguster notre célèbre vin jaune ou mac vin sans oublier quelques bons restaurants : Le Mauriana à Moirans en Montagne, l’Auberge Jurassienne à Charchilla à quelques kilomètres…. etc

Historique de Moirans en Montagne:

On situe la fondation de Moirans en Montagne vers le XII ème siècle. L’abbé de St Claude fait construire un château sur la commune comme lieu de résidence des abbés. C’est au pied de ce château que l’on construit l’église de St Nicolas au XV ème siècle .

Ce château sera détruit par l’armée française en 1637. Les abbés de Saint-Claude étaient les puissants seigneurs de la région, dite « terre de Saint-Claude », qui englobait à l’époque tout le territoire compris entre la Chartreuse de Vaucluse (désormais engloutie dans les profondeurs du lac) et la frontière suisse. L’abbé percevait les impôts (taxes sur le sel, les dîmes…). Ce système féodal disparaît avec la révolution de 1789.

Les armoiries de Moirans en Montagne se blasonnent d’or à la tête de Maure accompagnée d’une étoile.

Moirans en Montagne

Moirans en Montagne Blason