Eau ….. qui guérit.

Eau …..  qui guérit.

Eau ... qui guérit

Source vive

A malade qui doit vivre l’eau est un remède

Eau…..  qui guérit de nombreuses maladies. Notre corps est composé de 90% d’eau à la naissance puis en grandissant, nous en perdons  30 à 40 % d’où l’importance de s’hydrater en buvant au minimum 1litre et demi chaque jour.

C’est notre cerveau qui contient le plus de ce précieux liquide. L’eau accumule des radiations qu’elle trouve sur son passage. Elle se charge de radiations du soleil, des roches…  Elle agit donc comme agent de transmission des forces qui rayonnent.

Il suffit pour le vérifier de rester sous la pluie et de sentir en soi une énergie  revitaliser son organisme. La nudité accentue la guérison écrit Gilles Laissard *. Et selon ce même praticien de santé, l’eau, suivant sa température, agit de façon différente sur notre corps:

1/ L’eau froide contracte momentanément le réseau capillaire et décongestionne les organes profonds, stimule l’organisme, augmente la respiration et la circulation, permettant une irrigation meilleure de certains organes du système veineux, artériel,  combat la fièvre et la chaleur. Enfin, elle régule le système nerveux.

Eau .... qui guérit

Douche vivifiante

2/ Tiède, elle est calmante et reposante; elle tranquillise, régularise une tension nerveuse et sanguine trop forte.

3/ Chaude, selon le temps d’application, peut élever ou abaisser la température du corps.

4/ Brûlante, appliquée brièvement, abaisse la température du corps; appliquée longuement, elle l’élève.

Marcher dans la rosée….. Don de la nature, la rosée nous est offerte avec générosité et en abondance.

La condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère, sous l’action du rayonnement matinal, génère cette source d’énergie cosmique qui vivifie, tonifie, rafraîchit…

Il est recommandé de marcher, le matin, pieds nus, dans la rosée qui transmet à ceux qui s’y promènent, une source d’énergie rayonnante exceptionnelle, tout en appréciant une intense communion avec Dame Nature.

La puissance active de l’eau de pluie est supérieure à toutes les autres affusions, car elle se charge au cours de sa condensation, des forces rayonnantes cosmiques et nous transmet leurs charges magnétiques.

Au Japon, des études démontrent les bienfaits de boire de l’eau ionisée et alcaline.

Eau..qui guérit

Fontaine électrodes

Tous les hôpitaux nippons sont équipés d’un appareil muni d’électrodes permettant de transformer les molécules de l’eau du robinet. Cet appareil l’alcalinise et la ionise grâce à des électrodes.*

Cette eau apporte une meilleure hydratation, elle est plus légère, donc plus digeste et permet par ce biais de soigner avec un suivi médical très surveillé en milieu hospitalier de nombreuses maladies même très graves .

Les guérisseurs des campagnes disent qu’elle est un gage de santé, soit par les bains, soit par les douches, soit par les préparations avec des plantes.

Eau qui guéritL’eau idéale pour le corps humain devrait être légèrement alcaline, ce qui requière la présence de minéraux comme le calcium et le magnésium.

Celle qui est distillée tend à être acide et ne peut être recommandée que comme un moyen temporaire de détoxification de l’organisme.

Une fois cet objectif accompli, la consommation en continu d’eau distillée est une mauvaise idée.

La longévité est associée à la consommation régulière d’eau dure (riche en minéraux). La maladie et la mort prématurée sont davantage associées à la consommation à long terme d’eau distillée.

L’eau distillée est donc à éviter, sauf dans des circonstances spéciales.

Il est grand temps que l’humanité prenne conscience de l’importance primordiale de préserver la terre, donc la nature en réduisant, voire même stoppant complètement la pollution atmosphérique ou terrienne.

Revenir vers un progrès plus sain pour les peuples du monde entier en axant celui-ci sur les énergies renouvelables et naturelles que l’univers nous offre. Pendant combien de temps encore les nappes souterraines vont elles être polluées ? Il y va de la survie de  l’espèce humaine ….. animale…… végétale……  et toutes celles que nous ne connaissons pas encore !!!

* L’eau pour votre santé de Laissard Gilles Editions Dangles

* Personnellement, j’utilise cet appareil. Chaque jour, je remarque ses bienfaits sur mon corps (ex : disparitions des  » taches de vieillesse » ) et bien d’autres ! N’hésitez pas à me contacter si vous désirez plus de renseignements à ce sujet.

 Du repas à la fin, l’eau vaut plus que le vin

 

Eau qui guérit

Fontaine d’un village jurassien

Eau …. Elément vital à la vie

Eau…. Élément vital à la vie .

Eau Élément vital à la vie

Cascade du Hérisson

L’eau, élément vital à la vie couvre environ 70 % de la planète. Peut être est ce pour cela que nous appelons la Terre, la planète bleue ?

Dans toute cette eau, 97.2% est salée et seulement 2.8% est douce.

Les 2.8% d’eau douce se répartissent ainsi : 2.15% de glace polaire, 0.63% d’eaux souterraines, 0.02% d’eaux de surfaces ( lacs, rivières, fleuves ), 0.001% d’eau atmosphérique.

La majorité de l’eau douce est sous forme de glace polaire qui est inutilisable.

Il ne reste donc que environ 1/4 de l’eau douce pour que tous les habitants de la planète bleue puissent assouvir leurs besoins, c’est donc très peu.

Heureusement, elle se renouvelle assez rapidement : cela prend en moyenne 16 jours pour une rivière et 17 ans pour un lac. Cependant, il faut veiller à maintenir cette eau douce propre pour que la pollution ne détruise pas cette très petite partie d’eau utilisable par les hommes.

Répartition de son utilisation :  Agriculture : 70 % Industries : 20 % Consommation domestique : 10% .

Eau Élément vital à la vie

Torrent  dans le Tarn

Elle devient de plus en plus rare et est, dès lors, de plus en plus convoitée. Elle constitue un enjeu politique et économique important.

Si, dans les années à venir, la répartition de cette ressource et sa gestion ne s’améliorent pas, le manque pourrait devenir une préoccupation importante pour les 2/3 de la population.

Eau Élément vital à la vie

Irrigation des cultures.

Une meilleure gestion des ressources est évidemment une étape très importante à atteindre. Pour cela, on peut envisager des techniques d’irrigation donnant de meilleurs résultats et économisant l’eau au maximum.

Les industries peuvent également faire des efforts en polluant moins et en économisant cette élément vital.

On peut également organiser une sensibilisation de plus en plus importante de la population en vue d’économiser la ressource et de limiter sa pollution.

 

 

 

Le Haut Jura : Sa ferme basse.

Si la lune est nouvelle au beau

Avant trois jours il tombe de l’eau

Le Haut Jura : Sa ferme basse.

Le haut Jura : Sa ferme plutôt basse

Le Haut Jura : Sa ferme  basse

Le Haut Jura : Sa ferme plutôt basse son toit généralement en tôle(autrefois tavaillonné y compris la cheminée) a une bonne surface, car il doit recueillir l’eau de pluie pour la citerne.

Le bâtiment toujours plus bas que large est situé à mi-pente pour éviter les parties basses humides et embrumées. Le toit a 4 pans, dont 2 demi-coupes en pignon. Pas de rives pour éviter la prise de vent.

La façade a 2 avancées de pignon pour abriter du vent. Le pont de grange en pente douce abrite une grande citerne qui recueille l’eau de pluie. Les chambres occupent tout le premier étage. On y accède par un escalier intérieur. Souvent au dessus de la porte d’entrée, est inscrite la date de sa construction.

La neige est une réserve d’eau naturelle et forme un isolant thermique. Néanmoins, il faut souvent déneiger pour soulager la charpente car la neige mouillée est lourde.

Haut Jura

Haut Jura

La ferme du Haut Jura doit lutter contre un climat rude : un grand écart de température entre le jour et la nuit jusqu’à 30 à 40 degrés . Trois fois plus de pluie que la moyenne nationale, des chutes de neige abondantes, des vents fréquents, une bise froide venant du nord et le vent d’ouest apportant la pluie.

 

 

Araignée du matin, chagrin

Araignée de midi, profit

Araignée du soir, espoir

 

Haut Jura

Haut Jura

Les ouvertures plutôt petites ont des auvents, souvent des doubles fenêtres et les géraniums s’épanouissent derrière leurs vitres.

Le mobilier des fermes du Haut Jura est plutôt sommaire : table-maie, confiturier, bonnetières et armoires de sapin si prisées des antiquaires si elles sont de petites dimensions.

Autrefois, les fermes du Haut Jura les mieux nanties avaient un vaisselier avec emplacement pour l’horloge.

La Comtoise expose son coq ou son soleil plus récent. La façade du placard mural se rabat avec un pied mobile, et forme une table astucieuse. De nombreux placards sont aménagés dans les murs.

Brouillard en février vaut fumier.

Quand il tonne en juin

Année de paille et de foin.

 

Jura Façade Tavaillonnée

Jura Façade Tavaillonnée

Le tavaillon s’utilise depuis le 18è siècle jusqu’en 1930  au début en toiture puis en bardage vertical (protection des pignons côté bise ou pluie). Il résiste 60 ans aux intempéries mais 30 ans face ouest. Chaque menuisier de village fabriquait le tavaillon autrefois. Actuellement, il reste très peu d’artisans tavaiillonneurs.