Le Haut Jura : Sa ferme basse.

Si la lune est nouvelle au beau

Avant trois jours il tombe de l’eau

Le Haut Jura : Sa ferme basse.

Le haut Jura : Sa ferme plutôt basse

Le Haut Jura : Sa ferme  basse

Le Haut Jura : Sa ferme plutôt basse son toit généralement en tôle(autrefois tavaillonné y compris la cheminée) a une bonne surface, car il doit recueillir l’eau de pluie pour la citerne.

Le bâtiment toujours plus bas que large est situé à mi-pente pour éviter les parties basses humides et embrumées. Le toit a 4 pans, dont 2 demi-coupes en pignon. Pas de rives pour éviter la prise de vent.

La façade a 2 avancées de pignon pour abriter du vent. Le pont de grange en pente douce abrite une grande citerne qui recueille l’eau de pluie. Les chambres occupent tout le premier étage. On y accède par un escalier intérieur. Souvent au dessus de la porte d’entrée, est inscrite la date de sa construction.

La neige est une réserve d’eau naturelle et forme un isolant thermique. Néanmoins, il faut souvent déneiger pour soulager la charpente car la neige mouillée est lourde.

Haut Jura

Haut Jura

La ferme du Haut Jura doit lutter contre un climat rude : un grand écart de température entre le jour et la nuit jusqu’à 30 à 40 degrés . Trois fois plus de pluie que la moyenne nationale, des chutes de neige abondantes, des vents fréquents, une bise froide venant du nord et le vent d’ouest apportant la pluie.

 

 

Araignée du matin, chagrin

Araignée de midi, profit

Araignée du soir, espoir

 

Haut Jura

Haut Jura

Les ouvertures plutôt petites ont des auvents, souvent des doubles fenêtres et les géraniums s’épanouissent derrière leurs vitres.

Le mobilier des fermes du Haut Jura est plutôt sommaire : table-maie, confiturier, bonnetières et armoires de sapin si prisées des antiquaires si elles sont de petites dimensions.

Autrefois, les fermes du Haut Jura les mieux nanties avaient un vaisselier avec emplacement pour l’horloge.

La Comtoise expose son coq ou son soleil plus récent. La façade du placard mural se rabat avec un pied mobile, et forme une table astucieuse. De nombreux placards sont aménagés dans les murs.

Brouillard en février vaut fumier.

Quand il tonne en juin

Année de paille et de foin.

 

Jura Façade Tavaillonnée

Jura Façade Tavaillonnée

Le tavaillon s’utilise depuis le 18è siècle jusqu’en 1930  au début en toiture puis en bardage vertical (protection des pignons côté bise ou pluie). Il résiste 60 ans aux intempéries mais 30 ans face ouest. Chaque menuisier de village fabriquait le tavaillon autrefois. Actuellement, il reste très peu d’artisans tavaiillonneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *